vendredi 28 octobre 2016

Prix de la Critique ACBD pour La femme aux cartes postales

Wow!!! Claude Paiement et moi sommes très honorés d'avoir reçu le prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise pour La femme aux cartes postales.  L'album a "séduit une large majorité des votants, qui tiennent à souligner sa qualité exceptionnelle sur tous les plans, et notamment celui de l'intrigue."

Inutile de vous dire qu'on est  presque gêné par tant de bons mots!

Suite du communiqué:

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise, qui vise à mettre en avant la créativité, la diversité et la richesse de la bande dessinée québécoise au-delà des frontières du Québec, sera remis le vendredi 18 novembre 2016 à 16h30 au Salon du livre de Montréal, en présence de Jimmy Beaulieu, lauréat l'an passé.

La Femme aux cartes postales a été choisie par un vote des adhérents de l'ACBD parmi 154 bandes dessinées québécoises publiées entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016.
L’ACBD (et moi-même) tient à recommander la lecture des deux autres BD finalistes du Prix : La Demoiselle en blanc, d'Éléonore Golberg et Dominick Parenteau-Lebeuf, publiée chez Mécanique Générale, et Whitehorse, Première partie, de Sam Cantin, publiée chez Pow Pow.

Le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise a pour ambition, au même titre que le Grand prix de la critique ACBD, de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».
L’ACBD compte 86 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans les médias dans l’espace francophone européen et québécois.

Un article en fait état dans Le Devoir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire