mardi 16 août 2016

Maquettes de couvertures

Avant de s'arrêter sur une couverture pour l'album La femme aux cartes postales, plusieurs versions ont été développées, toutes des maquettes inspirées de magazine féminin des 40s et 50s.



"Châtelaine" des 40s


"Cosmopolitan"

"Vogue"


Une autre déclinaison de"Vogue"
"Châtelaine" de 50s
... et la couverture finale!

Festival de BD de Prévost

Je serai du Festival de BD de Prévost les 27 et 28 août prochain. Petit festival familial sympathique à 1/2 heure de St-Jérôme.  On vous attend en grand nombre!  Le programme ICI !

vendredi 17 juin 2016

la BDQ entre au musée par la grande porte!

Photo: Paul Bordeleau
C'est fait!  Après trois ans de préparation, l'exposition sur la bande dessinée Québécoise ouvre ses portes au Musée québécois de culture populaire de Trois -Rivières.  Une expo de grande envergure qui vient définitivement confirmer que le travail de ses artisans s'inscrit d'ores et déjà dans notre patrimoine culturel.  L'axe de l'exposition:  la fabrication!  Du scénario à la couleur, du carnet d'idées au livre traduit en plusieurs langues.
Pour en savoir plus:  Le nouvelliste.

lundi 9 mai 2016

Rosie... sous les projecteurs!

Plusieurs critiques sont sorties sur La femme aux cartes postales dont voici les principales:


vendredi 29 avril 2016

Expo

Au Festival BD de Montréal, mes planches, de Bigras à La femme aux cartes postales,  seront exposées en bonne compagnie, aux côtés de celles de Chester Brown, de Turbo Kid et des expos couvrant l’histoire des maisons d’édition qui célèbrent leur anniversaire cette année!  À partir du 4 mai à l'Espace Lafontaine dans le cadre du FBDM !



Lucien Rivard


Pour souligner la sortie de l'album de BD La femme aux cartes postales, quelques capsules sont mises en ligne pour mettre dans son contexte historique le récit de ce roman graphique
publié aux éditions de La Pastèque.


Quand Rose, Roméo et Art partent pour leur tournée américaine, ils croiseront un compatriote, et non le moindre.  Son nom: Lucien Rivard, propriétaire de casino à La Havane.


La carrière criminelle de Rivard commence par de petites esrcoqueries, des vols,  de la contrebande d'appareils ménagers en provenance des États-Unis.  Par la suite,  avec la French Connection,  il devient un maillon important du trafic d'héroïne sur le marché nord-américain.  Contraint à l'exil, il part pour Cuba où il devient propriétaire de casino.  À cette époque, il aurait été l'importateur de 75% de l'héroïne en territoire américain.
Après la révolution cubaine, il est condamné à mort par Fidel Castro pour sa collaboration avec le régime Batista.   Il finira par être expulsé de Cuba pour revenir à Montréal où il achètera la Plage Idéale,  qui lui servira de paravent pour son trafic d'héroïne qu'il reprend des mains de Giuseppe Cotroni arrêté l'année précédente.  Mais si certaines personnes se rappellent aujourd'hui de lui, c'est pour son évasion spectaculaire de la prison de Bordeaux en 1965 à l'aide d'un tuyau d'arrosage qui devait servir à arroser la patinoire, à 10 degré au dessus de zéro!  Sa cavale va durer 4 mois durant lesquels il va pousser l'audace jusqu'à écrire aux politiciens pour leur donner des nouvelles.  Il sera rattrapé puis extradé aux États-Unis et condamné à 20 ans de prison.  Sa carrière de criminel sera portée à l'écran par Charles Binamé et son rôle sera tenu par Rémi Girard.
Source: Wikipédia, www.memoireduquebec.com

mercredi 20 avril 2016

Festival de BD de Montréal - l'affiche!

C'est avec grande émotion que je partage avec vous l'affiche que j'ai concoctée pour le 5ième anniversaire du Festival de BD de Montréal!  Y a du beau monde là-dedans!  Les reconnaissez-vous?