vendredi 29 avril 2016

Lucien Rivard


Pour souligner la sortie de l'album de BD La femme aux cartes postales, quelques capsules sont mises en ligne pour mettre dans son contexte historique le récit de ce roman graphique
publié aux éditions de La Pastèque.


Quand Rose, Roméo et Art partent pour leur tournée américaine, ils croiseront un compatriote, et non le moindre.  Son nom: Lucien Rivard, propriétaire de casino à La Havane.


La carrière criminelle de Rivard commence par de petites esrcoqueries, des vols,  de la contrebande d'appareils ménagers en provenance des États-Unis.  Par la suite,  avec la French Connection,  il devient un maillon important du trafic d'héroïne sur le marché nord-américain.  Contraint à l'exil, il part pour Cuba où il devient propriétaire de casino.  À cette époque, il aurait été l'importateur de 75% de l'héroïne en territoire américain.
Après la révolution cubaine, il est condamné à mort par Fidel Castro pour sa collaboration avec le régime Batista.   Il finira par être expulsé de Cuba pour revenir à Montréal où il achètera la Plage Idéale,  qui lui servira de paravent pour son trafic d'héroïne qu'il reprend des mains de Giuseppe Cotroni arrêté l'année précédente.  Mais si certaines personnes se rappellent aujourd'hui de lui, c'est pour son évasion spectaculaire de la prison de Bordeaux en 1965 à l'aide d'un tuyau d'arrosage qui devait servir à arroser la patinoire, à 10 degré au dessus de zéro!  Sa cavale va durer 4 mois durant lesquels il va pousser l'audace jusqu'à écrire aux politiciens pour leur donner des nouvelles.  Il sera rattrapé puis extradé aux États-Unis et condamné à 20 ans de prison.  Sa carrière de criminel sera portée à l'écran par Charles Binamé et son rôle sera tenu par Rémi Girard.
Source: Wikipédia, www.memoireduquebec.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire